Limiter les Naissances pour Sauver Les Enfants et la Planète…

Limiter les Naissances pour Sauver Les Enfants et la Planète…

Elle venait pour le WE chez nous avec ses enfants. Elle avait 42 ans. J’avais acheté de la bière, beaucoup de bières, car elle aimait ça.

Elle avait quelque chose à nous annoncer, disait-elle. « Une grossesse, pensais-je, non, elle a plus de quarante ans et certainement pas envie de s’embêter avec un troisième mioche. Elle se plaint tout le temps de son mec. Noooooon, elle va nous dire qu’elle a trouvé une maison près de chez nous ! ».

PERDUUUU ! Elle était enceinte de son troisième enfant !!! Ca n’avait pas l’air d’être la grande joie, quand elle nous l’a annoncé, mais » « elle le garde !!! C’est un accident. Elle veut y voir un signe ». Religion quand tu nous tiens ! Alors même qu’elle se plaint sans cesse que son mec ne fait pas sa part chez eux, en particulier avec leurs enfants. Alors même qu’elle se plaint qu’il ne veut pas déménager.

Ah j’étais dégoûtée. C’était sûr qu’elle n’allait pas boire de bières…

Elle a été à cran tout le WE et focalisée sur son utérus. Ca revenait sans cesse dans la conversation. Elle, je me demandais vraiment pourquoi elle n’avorte pas.

EDIT : récemment, elle est allée aux toilettes et a perdu son fœtus… j’en suis désolée pour elle, mais c’est sans doute mieux pour le fœtus. Le monde qui l’attendait dehors n’était pas très serein.

Limiter les naissances : des enfants qui ne rateront pas grand-chose

J’en connais une qui doit y aller, aux toilettes, actuellement…

C’est une ancienne copine, qui tient plus de la connasse, qu’autre chose. Elle s’est installée à 2 rues de chez moi. J’avais dit à nos amies communes que je n’étais pas certaine qu’on se verrait beaucoup, parce qu’elle s’était montrée assez agressive avec moi, des années auparavant. Elle nous a annoncé, sur notre groupe de copines, qu’elle était tombée enceinte. Ah ah. Jr les ai vus tellement mais tellement mal se parler, avec son mec…

Juste avant cela, ça n’avait pas loupé. Au bout de 5-6 fois à se voir, elle m’a agressée, dans un élan de curieuse misogynie féminine. Elle m’a ensuite reparlé, comme si de rien n’était. Je lui ai demandé des explications. Je n’en ai pas eu. Je l’ai virée de mon répertoire et de ma vie.

Les dernières fois où je les avais vus, donc, avec son homme, ils ne faisaient que s’agresser verbalement, tout le temps. Alors cette grossesse, je trouve que ça pue le bébé-pansement à des kilomètres. Et comment dire, j’ai parfois eu l’impression que son mec nous regardait, nous ses autre « copines » avec appétit. C’est vrai qu’elle est moche cette fille. Quand elle critiquait mon sac à main ou mon apparence, gratuitement… j’omettais de lui dire qu’elle avait la gueule de travers et que je la trouvais sapée comme une bonne sœur geek. Tout bien réfléchi, elle tient plus de la geek crasseuse, abonnée à une douche par semaine. À mon avis, son mec, il n’a pas pu la baiser sans lui foutre un sac sur la tête ou sans regarder les héroïnes de leurs jeux vidéo préférés. Pas possible autrement. Nan, nan.

Quoi qu’il en soit, cette ex-copine est en cloque. Une majorité de nos copines l’a félicitée. Je trouve ça fou…

Féliciter une femme enceinte POUR QUOI, en 2022 ??? Pour Quoi faire un gosse, dans le monde tel qu’il va actuellement ??? Ne devrait-on pas ralentir la démographie et se préoccuper du « futur » des nouveau-nés actuels et enfants que l’on connaît ? Sans vouloir faire de malthusianisme (une vieille doctrine hostile à l’accroissement de la population d’un territoire et qui préconise la restriction volontaire de la natalité), je trouve qu’on devrait encourager les gens à cesser de faire des enfants.

!!! Avertissement : ça peut devenir violent pour certain.e.s. Allez voir un autre article si vous craigniez de mal vivre ce que j’écris !!!

Limiter les naissances pour sauver qui ?

Limiter les naissances pour épargner un futur chaotique, ou pas de futur du tout aux enfants à naître… tiens. C’est bien beau de faire un gosse pour s’extasier sur ses merveilleux petits pieds, babillements et grands yeux. Mais Sa Vie à lui, vous y avez pensé ??? Vous ne préfériez pas éviter de voir ces enfants, dans 15 ans (si on vit tous encore), reprocher à leurs parents, nous reprocher nous à la société d’avoir fermé les yeux, alors que Nous Savions Tous que le monde était sans avenir ! Parce que c’est ça dont il s’agit, plus que de sauver la planète !

Devant le fait de manger moins de viande, de voyager moins, d’utiliser moins sa voiture, de recycler, réparer, utiliser de la seconde main, on pourrait aussi ET SURTOUT réguler les naissances, éviter de faire naître des individus Sans Avenir ! Faudrait commencer par se préoccuper du sort des enfants déjà nés, avant d’en concevoir d’autres !!! Au passage, on pourrait pondre autant de gosses que l’on voudrait, si nous vivions tous comme au Malawi. 9 milliards d’êtres humains, ça passerait crème si on s’imposait le même niveau de vie…

Mais, on ne veut pas, naaan. La/le gogole de base veut Son Gosse, Son SUV et Sa Grosse Télé. On laisse ces femmes égoïstes se faire fourrer la bedaine, se prendre pour le centre du monde, parce que c’est merveilleuuux, la vie pousse en elles. On laisse tranquille ces futurs pères…

On laisse ces gens se reproduire, parfois sans trop savoir pourquoi, ni réelle envie, mais parce que c’est rassurant de suivre le modèle imposé Travail > Maison à crédit > Famille > SUV (a détrôné le monospace).

OK, l’envie de faire un enfant n’est pas un choix rationnel. Mais quand même… à quel point faut-il avoir le cerveau moisi pour faire des gosses en 2022, en Occident ???

Le déni des gens qui font des enfants en 2022

Résumons. Au passage, je ne parle que de l’Occident, parce qu’ici on ne se mêle pas des affaires de l’Afrique, ni de l’Asie.

Primo, chez les autres espèces animales, quand ça va mal, on procréé Moins !

Deuxio, l’AMOC, c’est-à-dire la circulation méridienne de retournement de l’Atlantique, un truc qui régule le climat, normalement, est à son plus bas niveau depuis mille ans (source : Nature Geoscience, pas une source de merde, quoi). L’AMOC nous donnait, en Europe, et en Amérique du Nord, un climat tempéré ! C’est en train de changer et pas dans le bon sens…

Tertio, ils crèvent de chaud en Inde et au Pakistan. La météo a récemment joué au yoyo dans le Colorado, aux Etats-Unis. Ils sont passés, en 24h, de 32 degrés à 0 degrés ! Rien que ça.

Il y a plein d’autres mauvaises nouvelles que ni vous ni moi n’avons envie d’entendre, mais à part ça, une orque, égarée dans la Seine, est morte d’épuisement. Et mes voisins de 25 ans disent voter vert, mais ils mettent le verre dans la poubelle jaune et regardent Hanouna à la TV. Pendant ce temps-là, ma cousine du même âge est enceinte aussi, tiens. Le niveau de déni de la population française, débilement pronataliste, est effroyable, intriguant et très frustrant.

J’en ai marre de me retenir de dire ce que je pense et de me forcer à rester neutre, devant ces annonces de grossesses !!! Réveillez vous ! C’est autant de gens qui détournent le regard, quand on leur présente un film comme Don’t Look Up ou quand l’Inde brûle

Chacun.e fait ce qu’il veut

J’en ai marre de me sentir obligée de dire « chacun.e fait ce qu’il veut. ».

Alors, oui, chacun.e fait ce qu’il veut, mais en 2022, faire un enfant, c’est un putain de choix égoïste, hyper égocentré. C’est se foutre de la gueule de sa progéniture ! Mais quel avenir ont-ils à offrir à leurs enfants, les candidats à la parentalité, là ? Quel avenir ???

L'égoïsme de ceux qui font un enfant dans un monde foutu
Image by Gav White sur Pixabay (https://pixabay.com/users/gavster-5239737/?utm_source=link-attribution&utm_medium=referral&utm_campaign=image&utm_content=2288281)

Ce qui est anormal c’est de faire un enfant

J’espère vraiment, mais vraiment, que bientôt, que très bientôt, au lieu de s’extasier quand un couple révèle qu’il attend un enfant, on le regardera de travers, comme si c’était une honte. Parce que c’est une honte de faire égoïstement un gosse, vu l’état de la planète.

Les couples qui attendent un enfant sont d'un ennui monstre

Autre chose qui me fait rugiiiiir ! C’est la bande de débile, qu’on croise, ici et là, qui continue de trouver cela anormal qu’une femme ne veuille pas faire d’enfant. Mais tapez vous la tête contre les murs jusqu’à ce que ça saigne, putaiiin ! On est en 2022 !

La femme est tellement, tellement d’autres choses qu’une mère. La femme n’a jamais été une mère née (enfin, certaines si, mais pas plus qu’il n’y a de père « inné »). Ce n’est pas une question de sexe que d’être fait.e pour élever des enfants. C’est très personnel.

Cette France reste ridiculement, débilement pronataliste et ne sait pas voir plus loin que le bout de son nez.

Je ne dis pas que je ne cèderai pas aux sirènes de la maternité, à l’orée de la quarantaine ou après. J’ai vu plus d’une childfree se faire avoir. Et dans ce cas, ce jour-là, vous pourrez me pourrir, moi aussi. Mais un fœtus dans mon utérus à moi, c’est hautement improbable. J’ai plus à cœur de contribuer à inverser l’avenir sombre des enfants déjà présents sur Terre et de nos amis les animaux dont on prend si peu soin.

Amen. Et comme disait je ne sais plus qui, récemment : enfants à naître, bienvenue et bonne chance pour entrer dans ce monde pourri, que vos parents, qui vous aiment tant, vous ont laissé !

Laisser un commentaire